ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/4 - 2015  - pp.205-205  - doi:10.1007/s12611-015-0345-5
TITRE
Éditorial : La continuité

TITLE
Continuity

RÉSUMÉ

Lorsque les membres du bureau de la SFMP m’ont demandé de prendre le relais de Delphine Mitanchez comme rédacteur en chef de cette revue, la surprise a été grande. Étant un pur clinicien, néonatologiste en réanimation, échographiste anténatal et spécialisé dans le suivi des nouveau-nés à risque, je n’étais pas préparé à ce travail plutôt destiné à un universitaire. Mais le défi était passionnant et surtout ma foi en cette revue, dont j’ai été responsable de la création, ont été déterminants dans mon acceptation.

Je remercie donc les responsables de la SFMP pour leur marque de confiance, je ferai de mon mieux pour ne pas les décevoir.

Prendre le relais dans le domaine éditorial n’est pas simple. Surtout quand il s’agit de succéder à Pierre Lequien, professeur de néonatalogie, périnatologiste de conviction, humaniste exceptionnel, et à Delphine Mitanchez, dont les connaissances et l’expérience en périnatalogie sont particulièrement riches, et qui a été très efficace comme rédactrice de la revue.

Que faire d’autre que reprendre les mots utilisés pour décrire la qualité dans notre domaine de la périnatalogie : continuité bien sûr dans la philosophie de la revue et puis communication, partage avec les membres du comité de rédaction et les Éditions Lavoisier. Ce sont ces concepts que je m’efforcerai d’appliquer dans cette prise de relais.

Un grand merci à Delphine Mitanchez qui a su me passer le témoin dans les meilleures conditions et me mettre le pied à l’étrier.

L’année 2015 peut être qualifiée d’annus horribilis pour les abonnements et donc les finances de notre revue. Les contenus des trois premiers numéros ont été particulièrement riches et intéressants, et pourtant, ils n’ont malheureusement pratiquement pas été lus ! La raison est directement liée à la situation de la SFMP. Celle-ci a dû, en 2014, reprendre entièrement ses statuts et son mode de fonctionnement qui n’avaient pas été changés en 40 ans. Il a fallu dissocier les inscriptions au congrès, la cotisation à la Société et les abonnements à la revue qui étaient auparavant liés. Le mode d’abonnement automatique avec l’inscription au congrès s’est interrompu. La communication et l’information auprès des anciens abonnés n’ont pas suivi.

La SFMP et les Éditions Lavoisier ont débuté une campagne d’information. Mais nous comptons également sur un lobbying individuel de tous les professionnels de la périnatalogie pour faire reprendre directement auprès de Lavoisier les abonnements dans chaque maternité, chaque unité de néonatalogie, de pédopsychiatrie, de chirurgie pédiatrique, d’anesthésie, etc.

Abonnez-vous ou faites abonner les services dans lesquels vous travaillez. La survie de la revue en dépend !

Faute d’enseignement universitaire de la périnatalogie digne ce nom qui, espérons-le, viendra un jour, il faut mettre en œuvre tous les moyens pour divulguer nos idées.

La Revue de médecine périnatale est un élément essentiel pour cela. Elle a démontré ses formidables qualités. Elle doit vivre et se développer.

Il existe des pistes pour cela, nous les développerons dans de prochaines occasions.



AUTEUR(S)
X. HERNANDORENA

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (79 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier