ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/4 - 2013  - pp.195-202  - doi:10.1007/s12611-013-0258-4
TITRE
Prise en charge néonatale des formes sévères d’incompatibilités fœtomaternelles érythrocytaires

TITLE
Neonatal management of haemolytic disease in feto-maternal red blood cell incompatibility

RÉSUMÉ

Le diagnostic et la prise en charge des incompatibilités fœtomaternelles érythrocytaires (IFME) restent une importante activité des pédiatres en maternité. Si les incompatibilités ABO représentent la plus grande cause des maladies hémolytiques néonatales (MHNN) actuellement, les autres incompatibilités fœtomaternelles, plus rares, n’ont pas disparu: à côté des maladies rhésus de spécificité RH1 (D) en voie de raréfaction, les incompatibilités RH3 (E), RH4 (c) et KEL1 (Kell) prennent de l’importance. Le diagnostic et le pronostic des IFME reposent sur un dialogue multidisciplinaire organisé au sein de chaque établissement de santé entre les obstétriciens, les néonatologistes, les spécialistes de l’immunohématologie périnatale ainsi que les établissements de transfusion sanguine. En effet, de nombreux progrès ont révolutionné la prise en charge anténatale et postnatale des MHNN secondaires aux IFME. La prise en charge néonatale débute dès la programmation de la naissance mais se poursuivra dans les premiers mois de vie postnatale.



ABSTRACT

Diagnosis and management of feto-maternal red blood cell incompatibilities are a regular concern for neonatologists on maternity wards. Despite of the tremendous development of antenatal and post-natal therapies and prevention, haemolytic disease of the newborn has not disappeared. ABO incompatibility is the most frequent cause of neonatal haemolytic disease (HDN), and RH4, RH3, and KEL1 are today increasing compared to RH1 disease. The management of HDN begins in the perinatal period and will end after 2–3 months post-natal age. Its success relies on anticipation and close interactions in between obstetricians, neonatologists, biologists, and transfusion team.



AUTEUR(S)
A. CORTEY, B. BLANCHARD

Reçu le 20 septembre 2013.    Accepté le 24 octobre 2013.

MOTS-CLÉS
Incompatibilités fœtomaternelles érythrocytaires, Maladie hémolytique néonatale, Ictère, Anémie, Photothérapie intensive, Transfusion, Recherche d’agglutinines irrégulières, Test direct à l’antiglobuline

KEYWORDS
Red blood cell incompatibility, Haemolytic disease of the newborn, Jaundice, Anaemia, Intensive phototherapy, Transfusion, Maternal antibody screening, Direct antiglobulin test

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (228 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier