ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/4 - 2013  - pp.230-235  - doi:10.1007/s12611-013-0256-2
TITRE
Prise en charge en maternité des nouveau-nés à risque d’hypoglycémie — CoFAM

TITLE
Neonatal hypoglycemia take care in maternity wards — CoFAM

RÉSUMÉ

Afin de prévenir l’hypoglycémie néonatale, chez tous nouveau-nés, il est conseillé de lutter contre l’hypothermie (peau à peau avec les parents, bonnet...), de s’assurer de la bonne adaptabilité à la vie extra-utérine et de favoriser la mise en route précoce de l’alimentation. Toutefois certains enfants vont présenter de réels risques d’hypo glycémie du fait de circonstances périnatales. Chez les nouveau-nés dits à risque, il faudra effectuer un dépistage de l’hypoglycémie: 1) si la glycémie est inférieure à 1,1 mmol/l, un pédiatre doit être contacté; 2) si la glycémie est inférieure à 2 mmol/l, la glycémie n’est pas acceptable et il va falloir la corriger soit par du lait maternel exprimé, soit par une préparation pour nourrissons, éventuellement enrichie; 3) si la glycémie est entre 2 et 2,5 mmol/l, il faut s’assurer de la qualité de l’allaitement ou de l’alimentation; 4) si la glycémie est supérieure à 2,5 mmol/l, à deux reprises et la qualité de l’allaitement correcte, la surveillance peut s’espacer et s’arrêter après 24 heures. Le comité scientifique de la CoFAM a élaboré un algorithme de prise en charge de l’hypoglycémie néonatale chez les nouveau-nés allaités et ceux nourris aux préparations pour nourrissons (PPN), afin d’aider les professionnels de santé.



ABSTRACT

To prevent neonatal hypoglycemia, it is recommended to avoid hypothermia circumstances (by valorising early “skin to skin” contact with the parents, the use of a cap), to ensure that extra uterine adaptability is correct and to start as soon as possible food supply for the neonate (particularly with all breastfeeding supports). Nevertheless, some neonates present real risks of hypoglycemia because of perinatal circumstances. For the “at risk” neonates, it will be necessary to screen for hypoglycemia: 1) if glycemia is lower than 1.1 mmol/l, a paediatrician must be contacted; 2) if glycemia is lower than 2 mmol/l, glycemia is not acceptable and it is necessary to correct it either, by maternal expressed milk or by infant formula that can possibly be fortified; 3) if glycemia is between 2 and 2.5 mmol/l, it is necessary to make sure of the quality of the feeding; 4) if glycemia is superior to 2.5 mmol/l and the quality of feeding is correct, the surveillance could be less frequent and be stopped after 24 hours. The scientific committee of the CoFAM has developed an algorithm for neonatal hypo glycemia for breastfed or bottle-fed neonates to help healthcare professionals in their taking care.



AUTEUR(S)
H. BRUEL, B. DE VILLEPIN, D. BEZIZ, A. MARCHALOT, L. FOIX-L’HÉLIAS, D. MITANCHEZ, R. SERREAU

Reçu le 22 septembre 2013.    Accepté le 7 novembre 2013.

MOTS-CLÉS
Nouveau-né, Hypoglycémie, Allaitement, Maternité

KEYWORDS
Newborn, Breastfeeding, Maternity, Hypoglycemia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (247 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier