ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 4/1 - 2012  - pp.17-22  - doi:10.1007/s12611-012-0170-z
TITRE
Le syndrome de pseudo-Bartter néonatal dû à des désordres alimentaires maternels: peut-être plus fréquent qu’il n’y paraît

TITLE
Neonatal pseudo-Bartter syndrome due to maternal eating disorders: maybe more frequent than expected

RÉSUMÉ

Le syndrome de pseudo-Bartter, caractérisé par une alcalose hypochlorémique-hypokaliémique, mime les anomalies biochimiques du syndrome de Bartter sans atteinte rénale primaire. Il peut survenir suite à des vomissements chroniques au cours de la grossesse liés à des désordres psychiatriques. Il peut affecter aussi le foetus. L’absence de symptômes maternels due à l’installation lente des anomalies biochimiques au cours de la grossesse pourrait faire sousestimer de sérieux désordres électrolytiques présents chez la mère et son enfant à la naissance. Deux situations de cet ordre sont décrites où le diagnostic a été posé chez le nouveau-né et, a posteriori, chez sa mère. Les obstétriciens doivent rester attentifs aux signes de désordre alimentaire de leur patiente qui les minimise souvent.



ABSTRACT

Pseudo-Bartter Syndrome is defined by a hypochloremic-hypokaliemic metabolic alkalosis but without primary tubular renal defects. This metabolic imbalance can result from a state of often hidden chronic vomiting in some psychiatric disorders. It can affect both the pregnant mother and her foetus. Owing to the paucity of symptoms due to the slow installation of these biochemical disturbances, a diagnosis of pseudo-Bartter syndrome could be missed at birth in the mother and her infant. This potential misdiagnosis could expose the mother and her baby to serious complications during the first hours of life. We report on two cases of neonatal pseudo-Bartter in which the diagnosis was made a posteriori in the mothers.



AUTEUR(S)
C. GOBERT, P. MATON, A. FRANÇOIS-ADANT, A. MARGUGLIO, W. MARION, S. SMEETS, P. WASZAK, J.-P. LANGHENDRIES

Reçu le 28 octobre 2011.    Accepté le 24 janvier 2012.

MOTS-CLÉS
Syndrome pseudo-Bartter, Troubles alimentaires, Désordres psychiatriques, Complications obstétricales et néonatales, Alcalose métabolique, Chlore urinaire

KEYWORDS
Pseudo-Bartter syndrome, Eating disorders, Psychiatric disorders, Pregnancy and perinatal complication, Metabolic alkalosis, Urinary chloride

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (161 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier