ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/4 - 2011  - pp.177-184  - doi:10.1007/s12611-011-0162-4
TITRE
Les lacunes placentaires : quelle signification ?

TITLE
Placental lacunae: what does it mean?

RÉSUMÉ

L’étude de la structure placentaire en échographie repose encore sur la classification de Granum, établissant dès 1979 la notion de grade placentaire avec, en fin de grossesse, l’apparition de « zones circulaires hypoéchogènes et vides d’écho en leur centre ». Cette classification qui a le mérite d’exister nous apparaît actuellement obsolète et sans intérêt. La découverte de lacunes placentaires est fréquente lors des échographies obstétricales, mais leur signification est souvent peu connue. Aussi, nous avons souhaité faire une mise au point sur les différents aspects lacunaires placentaires susceptibles d’être rencontrés et d’essayer d’en préciser la nature. En effet, si des images uniques, de petite taille et d’évolution stable, sont sans retentissement sur le déroulement de la grossesse, d’autres images au contraire peuvent correspondre à une pathologie grave et engager le pronostic foetal. Nous souhaitons rappeler que l’étude du placenta, encore trop malheureusement succincte, représente un paramètre incontournable de la surveillance échographique de toute grossesse et permettra sans aucun doute une meilleure compréhension et prise en charge de certaines pathologies vasculaires gravidiques auparavant inexpliquées.



ABSTRACT

The study of the placental structure in ultrasonography is based on the Grannum classification, which established in 1979 the notion of placental grading with, at the end of the pregnancy, the appearance of “hypoechoic circular zones and a blank image in the centre”. This classification exists, yet we consider it to be currently obsolete and insignificant. The discovery of placental lacunae is common during obstetric ultrasound scans, but their significance is often unknown. This is the reason why we wanted to highlight the different types of placental lacunae which are likely to occur and try to define them specifically. Indeed, even if single images of a small size and showing a stable evolution do not have any negative impact on the pregnancy, then other images can indicate a serious pathology and necessitate a foetal prognosis.We would like to remind you that the placental study, unfortunately still all too brief, represents an essential step during ultrasound scanning in all pregnancies, and will, without doubt, allow a better understanding and management of some serious vascular diseases, which have until now been left unexplained.



AUTEUR(S)
M. COLLET, F. HELLEL, P. MARCORELLES

Reçu le 2 novembre 2011.    Accepté le 17 novembre 2011.

MOTS-CLÉS
Lacunes placentaires, Échographie, Grossesse

KEYWORDS
Placental lacunae, Ultrasonography, Pregnancy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (421 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier