ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/4 - 2011  - pp.185-188  - doi:10.1007/s12611-011-0154-4
TITRE
Défaut de maturation placentaire: une pathologie placentaire de diagnostic anatomopathologique

TITLE
Maturation defect of placental villi: the role of pathologists

RÉSUMÉ

Certaines pathologies placentaires parenchymateuses restent inaccessibles au diagnostic par imagerie anténatale. C’est le cas d’une entité méconnue de fin de grossesse: le défaut de maturation villositaire. Cette pathologie est différente du retard de maturation villositaire de certaines maladies maternelles comme le diabète non équilibré. La maturation normale des villosités terminales au troisième trimestre de la grossesse comporte la mise en place de membranes syncitiovasculaires permettant l’accroissement des échanges transplacentaires. En pathologie, le défaut de maturation des villosités terminales peut être localisé ou diffus et avoir pour conséquence une insuffisance placentaire aiguë de fin de grossesse, apparaissant à partir de 35 SA. Cette insuffisance placentaire tardive peut entraîner une stagnation de la courbe de croissance fœtale, voire une mort fœtale in utero à terme. Le risque de récidive est considéré de 10 % pour une grossesse ultérieure. Le diagnostic est uniquement possible à l’examen microscopique du placenta sur l’aspect des villosités terminales.



ABSTRACT

Some parenchymal placental pathologies are only diagnosed by placental examination. Among these, maturation defect in terminal villi is an infrequent but underdiagnosed placental pathology of the late third trimester. In normalterm placentae, there are several syncytiocapillary membranes in each terminal chorionic villus. Maturation defect is defined by the paucity of the capillaries in terminal chorionic villi and by their abnormal residual central location after 35 weeks of gestation. Placenta is pale and the microscopic features are partly different from those reported in diabetes mellitus. No specific clinical symptoms are described but maturation defect can lead to acute placental dysfunction revealed by signs of acute peripartum hypoxia or even by late intrauterine death. The risk of recurrence is estimated at 10%.



AUTEUR(S)
L. BONDOUIN, P. MARCORELLES

Reçu le 1 octobre 2011.    Accepté le 25 octobre 2011.

MOTS-CLÉS
Retard de maturation placentaire, Dysfonction placentaire aiguë, Pathologie placentaire

KEYWORDS
Maturation defect, Acute placental dysfunction, Placenta pathology

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (206 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier