ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/4 - 2011  - pp.163-171  - doi:10.1007/s12611-011-0149-1
TITRE
Les grossesses môlaires

TITLE
Molar pregnancies

RÉSUMÉ

Les maladies trophoblastiques gestationnelles regroupent plusieurs entités cliniques et anatomopathologiques différentes. Le traitement des môles hydatiformes complètes (MHC) et partielles fait appel à l’évacuation de l’utérus par aspiration, et impose une surveillance de l’évolution des hCG. En cas de diagnostic de tumeur trophoblastique gestationnelle (TTG), basée sur la non-normalisation des hCG ou sur un aspect histologique de choriocarcinome, un traitement médical s’imposera. Le choix de ce traitement nécessite un bilan d’extension préalable, permettant le calcul du score FIGO. Si les tumeurs classées à bas risque pourront être prises en charge par du méthotrexate seul, les formes à haut risque justifieront une polychimiothérapie. Cet article de synthèse essaie de présenter les bases du diagnostic et de la prise en charge des maladies trophoblastiques, en abordant également des situations plus rares comme les tumeurs du site d’implantation et les grossesses gémellaires.



ABSTRACT

The gestational trophoblastic diseases are a spectrum of different clinical and pathological-defined affections. Treatment of complete and partial hydatidiform moles is dilatation-suction evacuation. It is necessary to control the evolution of hCG thereafter. In case of gestational trophoblastic neoplasia (GTN), defined on abnormal evolution of hCG or on a pathological diagnosis of choriocarcinoma, a medical treatment will be necessary. Choice of regimen will be done after different radiological exams, through a FIGO score assessment. In case of low risk GTN, methotrexate will be the usual treatment. High risk GTN will need polychemotherapy regimens. This article tries to give the essential points on diagnosis and treatment in gestational trophoblastic diseases, but also on more rare diseases such as placental site tumor or twin pregnancy with normal fetus and complete mole.



AUTEUR(S)
J. MASSARDIER, A.M. SCHOTT-PETHELAZ, T. HAJRI, F. ALLIAS, M. DEVOUASSOUX-SHISHEBORAN, D. SANLAVILLE, V. TRILLET-LENOIR, J.-P. GUASTALLA, D. RAUDRANT, F. GOLFIER

Reçu le 16 septembre 2011.    Accepté le 25 septembre 2011.

MOTS-CLÉS
Môle hydatiforme, Tumeur trophoblastique gestationnelle, Choriocarcinome

KEYWORDS
Hydatidiform mole, Gestational trophoblastic neoplasia, Choriocarcinoma

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (199 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier