ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/1 - 2011  - pp.45-51  - doi:10.1007/s12611-011-0099-7
TITRE
Enquête auprès des soignants des maternités du Havre sur l’utilisation des compléments au lait maternel

TITLE
Survey of use supplements for breastfeeding by personnel of maternity at Le Havre (France)

RÉSUMÉ

Les compléments en maternité sont un frein à l’allaitement maternel à la fois pour son démarrage mais aussi pour sa poursuite. La condition n° 6 de l’« Initiative hôpital ami des bébés (IHAB) » (« ne donner aux nouveaunés aucun aliment ni aucune boisson autre que le lait maternel, sauf indication médicale ») est une des plus difficiles à mettre en place. Une première enquête, réalisée en 2005, dans la maternité Flaubert avait permis d’identifier le don de compléments de lait artificiel comme un facteur de risque déterminant pour l’arrêt précoce de l’allaitement. Nous avons donc décidé de réaliser une nouvelle étude afin d’évaluer les pratiques professionnelles et de repérer les indications inappropriées des compléments donnés. Cette nouvelle étude s’est déroulée sur deux mois (janvier et février 2009). Un questionnaire comportant 12 items a été adressé aux personnels des maternités (pédiatres, sagesfemmes de suite de couches, infirmières ou puéricultrices, auxiliaires de puériculture ou aides-soignantes). Les réponses analysées montrent un déficit de formation, des indications et contre-indications erronées mais surtout des réponses inadaptées à des demandes maternelles pressantes. Ces résultats nous incitent à proposer une réactualisation des connaissances des différents professionnels mais aussi une redéfinition des indications médicales et raisonnées des compléments par protocole.



ABSTRACT

In maternity wards, feed supplements interfere with the establishment and the continuation of breastfeeding. Step 6 of the Baby Friendly Hospital Initiative (Give newborn infants no food or drink other than breastmilk, unless medically indicated) is one of the most difficult to implement. In the Maternity of Flaubert (Le Havre, Normandie), an initial survey in 2005 had identified formula supplements as a major risk factor for very early breastfeeding cessation. Therefore we have decided to design a new study in order to evaluate professional practices and point out inappropriate indications of the formula supplements given. This new study was conducted over two months (January and February 2009). A twelve item questionnaire was filled by the personnel of the maternity wards (paediatricians, midwives, nurses or paediatric nurses, assistant nurses). An analysis of the answers demonstrate a deficit in training, faulty indications or contra-indications, and most of all, inadequate response to pressing maternal demands. As a result of this analysis we (are led to) offer to update the knowledge of the different categories of professionals and to redefine the medical and proven indications for supplements through a protocol.



AUTEUR(S)
H. BRUEL, S. DOUVILLE, A. TESSIER, C. LAURENT

Reçu le 17 février 2010.    Accepté le 14 février 2011.

MOTS-CLÉS
Allaitement maternel, Compléments, Audit

KEYWORDS
Breastfeeding, Feed supplements, Breastfeeding cessation, BFHI

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (124 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier