ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/1 - 2011  - pp.25-33  - doi:10.1007/s12611-010-0090-8
TITRE
Influence de la proximité mère-bébé sur le sommeil du nouveau-né et celui de sa mère, et sur l’allaitement. Quelle proximité recommander sans mettre en danger la sécurité de l’enfant ?

TITLE
Effect of mother-baby close proximity on newborn’s sleep and mother’s sleep, and on breastfeeding. Which closeness can be recommended without endangering the baby’s security?

RÉSUMÉ

Le nouveau-né présente davantage de phases de sommeil calme et d’épisodes de réveil (et de tétée) s’il est proche de sa mère. Des nouveau-nés en sommeil partagé avec leur mère en maternité ont des tétées plus fréquentes que s’ils sont en berceau dans leur chambre. Seize semaines plus tard, les taux d’allaitement exclusif (et allaitement total) sont multipliés par 2. La mère qui allaite a une qualité de sommeil et une vigilance diurne modifiées, et la mère peut se réveiller instantanément à tout moment. La proximité mère-bébé favorise l’allaitement qui favorise le sommeil de la mère. Par rapport à ce qui est actuellement préconisé en France, une plus grande proximité entre la mère et le nouveau-né semble nécessaire et possible. Beaucoup d’études sur les facteurs de risque de la mort inattendue du nourrisson (MIN) n’ont pas différencié les groupes selon « le lieu de sommeil partagé » (lit ou divan ou autre) et selon « le mode d’alimentation » (allaitement ou non), aboutissant à des recommandations pas toujours adaptées aux besoins des nouveau-nés allaités et de leurs parents. L’écoute individualisée de chaque famille permet de délivrer des informations adaptées, pour répondre au besoin de repos de la mère et au besoin de proximité du nouveau-né sans mettre en danger sa sécurité, en maternité comme à domicile.



ABSTRACT

Newborn babies show moreslow-wavesleep and wake periods (and breastfeeds) when close to their mothers. Newborns sleeping in close proximity to their mothers (bedding-in) facilitates frequent feeding in comparison with rooming-in. After six weeks, the rates of exclusive breastfeeding (and any kind of feeding) are two times more. The lactant mother has modified Sleep-wake patterns and diurnal vigilance, and the mother can wake up instantly at any moment. Mother-baby closeness helps breastfeeding, which helps mother’s sleep. With regard to the current recommendations in France, it seems necessary and possible to adopt a higher closeness between the mother and the newborn. A lot of studies on factors of risk for unexpected infant deaths did not neither differentiate groups according to the place of cosleeping (bed, sofa or other) nor the type of feeding (breastfeeding or other), thus leading to recommendations not always adapted to the needs of breastfed infants and their parents. Familial counselling allows to deliver adapted information to answer the mother’s resting needs as well as the infant’s closeness needs, without endangering the baby’s security, whether in the hospital or at home.



AUTEUR(S)
C. LAURENT

Reçu le 26 avril 2010.    Accepté le 27 septembre 2010.

MOTS-CLÉS
Allaitement maternel, Proximité mère-bébé, Sommeil mère et nouveau-né, Sommeil partagé, Lit partagé, Mort inattendue du nourrisson

KEYWORDS
Breastfeeding, Mother-baby closeness, Mother’s and infant’s sleep, Cosleeping, Bedsharing, Unexpected infant death

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (270 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier