ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 2/4 - 2010  - pp.177-180  - doi:10.1007/s12611-010-0084-6
TITRE
Intérêt du sulfate de magnésium dans la prévention de la paralysie cérébrale de l’enfant né prématuré

TITLE
Prevention of cerebral palsy by magnesium sulphate

RÉSUMÉ

Plusieurs méta-analyses de cinq essais randomisés utilisant le sulfate de magnésium en anténatal chez la femme en menace d’accouchement prématuré sévère ont été faites. Elles confirment les tendances observées dans les différents essais et permettant d’affirmer que le sulfate de magnésium diminue de façon significative les taux de paralysie cérébrale (PC) observés entre 18 et 24 mois (risque relatif: 0,69, intervalle de confiance 95 %: [0,54–0,87]). Pour prévenir une PC chez un enfant, il faut traiter 63 mères qui vont accoucher prématurément avant le terme de 33–34 semaines et 29 mères avant le terme de 28 semaines. De plus, cette molécule entraîne une réduction significative de la prévalence des difficultés motrices ainsi qu’une diminution des taux du critère combinant mortalité pédiatrique et PC à deux ans dans les quatre essais programmés à visée neuroprotectrice. Chez les enfants, les taux de mortalité pédiatrique n’étaient pas modifiés, et aucun effet délétère significatif n’était observé. Chez les mères, des effets secondaires mineurs à type de flush, tachycardie, voire hypotension artérielle étaient rapportés plus souvent avec le magnésium, mais disparaissaient à l’arrêt du traitement. Il n’y avait, par contre, aucune différence dans les taux de mort maternelle et/ou d’arrêt cardiorespiratoire.



ABSTRACT

This review concentrates on best evidence emerging in recent years on cerebral palsy prevention by administration of magnesium sulphate in mothers being at risk of preterm birth before 33–34 weeks’ gestation. It has been shown in the Cochrane database and in three meta-analysis of five randomised trials (Magpie Trial [neuroprotection of the preeclamptic mother], MagNet [neuroprotection/other intent: tocolysis], ACTOMgSO



AUTEUR(S)
S. MARRET

Reçu le 23 août 2010.    Accepté le 18 octobre 2010.

MOTS-CLÉS
Prématuré, Paralysie cérébrale, Leucomalacie périventriculaire, Essai randomisé, Anti-inflammatoire, Sulfate de magnésium, Neuroprotection

KEYWORDS
Preterm infant, Cerebral palsy, Periventricular leukomalacia, Randomised trial, Brain development, Magnesium sulphate, Neuroprotection

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (68 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier