ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 2/4 - 2010  - pp.166-176  - doi:10.1007/s12611-010-0082-8
TITRE
Diagnostic des lésions cérébrales fœtales: apport de l’IRM

TITLE
Diagnostic of fetal cerebral lesions: role of MRI

RÉSUMÉ

L’échographie obstétricale reste l’examen de dépistage de base, et l’IRM cérébrale fœtale est toujours effectuée après une échographie dite « de référence » dans un centre de diagnostic prénatal pluridisciplinaire. L’IRM permet d’obtenir un meilleur contraste entre substance blanche et substance grise qu’en échographie. Cependant, le pronostic des anomalies cérébrales reste un problème difficile, et il est important de connaître les éléments qui sont constamment péjoratifs, comme une atteinte du pont. Les principales indications d’IRM sont les ventriculomégalies et les anomalies de la fosse postérieure dépistées en échographie. Parfois, l’indication fait suite à un contexte génétique familial particulier, alors que l’échographie est normale. Le terme optimal pour effectuer l’IRM dépend de son indication. La giration est étudiée au mieux entre 29 et 32 semaines d’aménorrhée (SA).



ABSTRACT

Prenatal ultrasonography (US) remains the basic examination for screening, and a fetal brain MRI is always performed after a reference US in a multidisciplinary prenatal diagnosis center. Compared to US, fetal brain MRI provides a better contrast between gray and white matter. However, the prognosis of cerebral anomalies remains a difficult issue and it is important to know the patterns which are always associated to a poor prognosis, i.e., an abnormality of the pons. Major indications for fetal MRI are ventriculomegalies and posterior fossa abnormalities. A fetal brain MRI can be performed despite a normal US in some familial genetic contexts. The better time to perform a fetal MRI depends on its indication. The gyration is better analyzed between 29 and 32 WG.



AUTEUR(S)
C. ADAMSBAUM, C. FOURNET, C. FALIP, P. HORNOY

Reçu le 20 septembre 2010.    Accepté le 7 octobre 2010.

MOTS-CLÉS
IRM, Cerveau, Fœtus

KEYWORDS
MRI, Brain, Fetus

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (673 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier