ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 1/4 - 2009  - pp.182-187  - doi:10.1007/s12611-009-0039-y
TITRE
Impact de la formation des échographistes de première intention sur le taux de détection anténatal des cardiopathies congénitales et sur leur pronostic postnatal

TITLE
Impact of the continuous training of obstetric ultrasonographers on the antenatal of detection rate for congenital heart disease and its postnatal prognosis

RÉSUMÉ

Le dépistage anténatal des cardiopathies congénitales est mis en place en Haute-Normandie depuis 1987 avec un programme de formation des échographistes. Nous avons évalué l’impact de cette formation sur le taux de détection anténatal des cardiopathies congénitales et sur leur pronostic postnatal.

Nous avons analysé les données recueillies de façon rétrospective, de janvier 2003 à décembre 2008, dans les centres de cardiologie pédiatrique de Haute-Normandie. Tous les enfants et fœtus porteurs d’une cardiopathie ont été inclus dans trois groupes, sans réparation anatomique possible (groupe 1), urgences néonatales cardiologiques (groupe 2) et réparables sans caractère d’urgence néonatale (groupe 3). La mortalité et la morbidité anténatales et postnatales sont rapportées.

Deux cent quarante-neuf anomalies de la structure cardiaque fœtale ont été diagnostiquées en anténatal et 103 en postnatal. Le taux de détection a été de 71% (94, 52,3 et 79,1% pour les groupes 1, 2 et 3, p < 0,0001). La mortalité globale pré- et postopératoire n’était pas corrélée au dépistage anténatal des cardiopathies. La mortalité et la morbidité préopératoires étaient significativement diminuées pour les transpositions des gros vaisseaux (TGV) et les obstacles de la voie gauche de diagnostic anténatal.

Le dépistage des malformations cardiaques atteint un taux élevé en Haute-Normandie. Ceci ne doit pas modifier la vigilance en maternité, car une urgence sur deux n’est révélée qu’à la naissance. Le dépistage anténatal permet de réduire la mortalité et la morbidité préopératoires des urgences cardiologiques néonatales diagnostiquées en anténatal grâce à une prise en charge néonatale spécifique.



ABSTRACT

Routine prenatal ultrasound screening for the detection of possible cardiopathy has existed in Upper Normandy, France, since 1987 including continuous training of obstetric ultrasonographers. We evaluated the impact of this training on the antenatal rate of detection for congenital heart disease and its postnatal prognosis.

A retrospective study was undertaken from January 2003 to December 2008 in cardiopediatric units of Upper Normandy. All foetuses and infants with a diagnosed major cardiac defect were classified into three groups, with no possibility of anatomic surgical repair (group I), with a risk of early decompensation (group II), with anatomic surgical repair but without early decompensation (group III). Prenatal and postnatal mortality and morbidity were reported.

Two hundred (and) forty-nine major congenital heart defects were detected prenatally and 103 postnatally. The prenatal detection rate was 71% (94, 52.3 and 79.1% for groups I, II and III, P < 0.0001). Total pre and postoperative mortality was not related to prenatal diagnosis of congenital heart disease. The mortality and the morbidity were significantly lower in the diagnosed group of transposition of the great arteries and obstruction of the left outflow tract.

Prenatal detection of major cardiac defects has continued to reach a high success in Upper Normandy. However, 50% of urgent neonatal heart cases often remain undiagnosed, and therefore, the neonatologist must treat this patient population with particular care. Prenatal diagnosis can reduce preoperative mortality and morbidity of cardiopathy with a risk of early decompensation with specific neonatal intensive care.



AUTEUR(S)
I. DURAND, N. DAVID

Reçu le 18 juillet 2009.    Accepté le 12 octobre 2009.

MOTS-CLÉS
Dépistage anténatal, Échographie cardiaque fœtale, Cardiopathie congénitale, Enseignement de l’échographie fœtale

KEYWORDS
Prenatal screening, Foetal echocardiography, Congenital heart disease, Continuous training of obstetric ultrasonographers

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (102 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier