ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 1/3 - 2009  - pp.132-138  - doi:10.1007/s12611-009-0027-2
TITRE
Le nouveau-né en maternité: controverses et incertitudes Surveillance de l’adaptation glycémique à la vie extra-utérine

TITLE
Newborn in maternity: controversies and uncertainties Monitoring of extra-uterine glucose metabolism adaptation

RÉSUMÉ

La surveillance de la glycémie du nouveau-né en maternité est indiquée dans certaines situations cliniques. Des groupes à risque sont identifiés à partir des données de la physiologie de l’adaptation glycémique à la vie extrautérine. Un certain nombre de controverses persiste en ce qui concerne la définition de l’hypoglycémie, les modalités de surveillance et le choix des nouveau-nés bénéficiant actuellement de cette surveillance. Des éléments ont été apportés au cours des dernières années sur les valeurs de la glycémie qui sont considérées comme délétères pour le nouveau-né. La mesure de la glycémie par la bandelette reste la technique la plus adaptée à la surveillance bien qu’elle comporte des limites dans son interprétation. Sa facilité d’utilisation contribue à maintenir la surveillance de la glycémie sur des durées parfois trop longues. Enfin, il convient de réfléchir sur la définition de certains groupes de patients considérés à risque d’anomalie d’adaptation métabolique à la naissance, afin de mieux cerner ceux qui bénéficieraient réellement du dépistage de l’hypoglycémie et de limiter les agressions douloureuses et inutiles liées à la ponction capillaire pour d’autres. L’absence d’étude clinique permettant d’évaluer objectivement ces pratiques contribue aux différentes controverses.



ABSTRACT

Blood glucose needs to be monitored in the maternity hospital for infants at risk of hypoglycaemia. The groups of “at-risk” infants are determined using physiological data concerning glucose regulation at birth. Controversies persist currently regarding definition of neonatal hypoglycaemia, the method and the timing of glucose measurements, and the choice of newborns who receive blood glucose monitoring. Recommendations for glucose operational threshold at which clinical intervention should be considered were published few years ago. Glucose measurement by reagent strips is considered as the more convenient method although it is subject of errors. The ease of this method sometimes leads to prolonged and unnecessary monitoring of glucose. At least, the groups of infants who are considered at risk should be reconsidered in order to limit unnecessary and painful glucose measurement, whilst ensuring that those babies at higher risk are detected and treated. There are little evidences in the form of randomized trials that help to guide our practices and this contributes to fuel controversies.



AUTEUR(S)
D. MITANCHEZ, E. WALTER-NICOLET, M. MORENO, A. WALLET, C. RENAUD, I. DE MONTGOLFIER, F. GOLD

Reçu le 5 mai 2009.    Accepté le 25 mai 2009.

MOTS-CLÉS
Hypoglycémie, Retard de croissance, Macrosome, Croissance fœtale

KEYWORDS
Hypoglycaemia, Growth restriction, Macrosomia, Fetal growth

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (152 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier