ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/3 - 2015  - pp.187-191  - doi:10.1007/s12611-015-0324-x
TITRE
Mortinatalité : aspects sociodémographiques à l’hôpital régional de Kindia en Guinée

TITLE
Stillbirth: Sociodemographic Aspect at the Regional Hospital in Kindia, Guinea

RÉSUMÉ

Les objectifs de ce travail étaient de calculer le taux de mortinatalité à la maternité de l’hôpital régional de Kindia et de décrire le profil sociodémographique des gestantes ayant accouché d’enfants mort-nés.

Il s’agissait d’une étude prospective de type descriptif portant sur tous les cas de mortinatalité (mère et nouveau-né) reçus à la maternité de l’hôpital régional de Kindia sur une période de 12 mois allant du 1er janvier au 31 décembre 2012 portant sur une série continue de 139 cas de mortinatalité.

Les taux de mortinatalité retrouvés dans notre étude sont variables et sont plus élevés dans les catégories de femmes ayant les caractéristiques ci-après : l’âge maternel élevé (75 ‰ chez les femmes de 40 ans ou plus), le bas niveau d’études (88,98 ‰), le bas niveau socio-économique (52,16 ‰), le statut célibataire (54,01 ‰), l’évacuation sanitaire (95,23 ‰), la multiparité (97,56 ‰), le mauvais suivi prénatal (110,56 ‰). Les nouveau-nés de sexe masculin ont été les plus concernés (64,03 ‰), ainsi que ceux qui étaient issus d’une grossesse à terme (79,86 ‰) et ceux ayant un poids de naissance normal (82,73 ‰).

Sur le plan morphologique, la plupart des nouveau-nés étaient non macérés (71,94 ‰), le taux était plus élevé dans les cas de présentation par le siège (87,37 ‰). Le taux de 205,81 ‰ a été observé chez les gestantes présentant une pathologie maternelle associée à la grossesse.

Le taux élevé de mortinatalité dans notre série est la conséquence de la mauvaise surveillance de la grossesse et du travail, du faible pouvoir d’achat de la population, d’un niveau éducatif bas et de l’accessibilité laborieuse des hôpitaux de référence dont l’hôpital régional de Kindia (éloignement géographique de la plus grande partie de la population habitant en milieu rural ; mauvais état des routes reliant le milieu rural aux centres urbains abritant les hôpitaux de référence).

La diminution de la fréquence de cette mortinatalité serait l’effet d’une action collective engageant aussi bien l’état que la communauté.



ABSTRACT

Objectives of this study were to calculate the rate of stillbirth in the Regional Hospital Kindia maternity and describe the sociodemographic profile of pregnant women that gave birth to stillborn children.

This was a prospective descriptive type study on all stillbirths (mother and newborn) received in the Regional Kindia hospital maternity over a period of 12 months from 1st January to 31st December 2012 on a continuous series of 139 cases of stillbirth.

The stillbirth rates found in our study are diverse and higher in the group of women with the following characteristics: high maternal age (75‰ in women 40 years or more), lower level study (88.98‰), low socio-economic level (52.16‰), the unmarried status (54.01‰), medical evacuation (95.23‰), multiparity (97.56‰), poor prenatal care (110.56‰). New born males were most affected (64.03‰), as well as those from a full-term pregnancy (79.86‰) and those with normal birth weight (82.73‰).

Morphologically, most newborns were not macerated (71.94‰), the rate was higher in case of breech presentation (87.37‰). In case of associated maternal morbidities, the rate of stillbirth was 205.81‰.

The high rate of stillbirth in our series is the result of poor management of pregnancy and labor, the low purchasing power of the population, a low level of education and arduous accessibility to referral hospitals, one of which is the regional hospital Kindia (remoteness of most of the population living in rural area, poor condition of the roads linking rural areas to urban centers).

The decrease in the frequency of stillbirth would be the effect of collective actions, engaging the state as well as the community.



AUTEUR(S)
F.B. DIALLO, I.S. BALDÉ, B.S. DIALLO, A. DIALLO, O. BALDÉ, I. CONTÉ, A. BÉAVOGUI, B. DIALLO

Reçu le 12 décembre 2013.    Accepté le 5 mai 2015.

MOTS-CLÉS
Mortinatalité, Éducation, Conditions socio-économiques

KEYWORDS
Stillbirth, Education, Socio-economic level

BIBLIOGRAPHIE
archives.rmp.revuesonline.com/revues/61/10.1007/s12611-015-0324-x.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (128 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier