ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/3 - 2015  - pp.128-136  - doi:10.1007/s12611-015-0329-5
TITRE
Le développement des organes génitaux

TITLE
Genitalia Development

RÉSUMÉ

Le système génital se développe à partir des crêtes urogénitales, et les cellules germinales primitives migrent de la vésicule vitelline dans les crêtes génitales à la sixième semaine pour former les cordons sexuels primaires. Le gène SRY est nécessaire à la formation des testicules et à la cascade de la détermination et de la différenciation sexuelle masculine. Cependant, la différenciation génitale féminine n’est probablement pas un phénomène totalement passif et fait intervenir des gènes multiples au moment de la détermination gonadique. Les gènes FOXL2, WNT4 et Rspondin 1 participent à la détermination ovarienne tandis que les gènes SRY, SOX9, DAX1, DMRT1, ATRX, TSPY et MALMD1 participent à la détermination testiculaire. Le développement différentiel des canaux mésonéphrotiques et paramésonéphrotiques permet le dimorphisme sexuel interne, celui du tubercule génital et des bourrelets génitaux permet le dimorphisme sexuel externe.



ABSTRACT

The genital system is derived from the urogenital ridge and the primordial germ cells migrate from the posterior extremity of the embryo at 6th week to participate in the formation of the primitive sex cords. The sex-determining region Y (SRY) gene is necessary to induce the male determination and subsequent genital differentiation. The female genital development is nevertheless not a totally passive process and many genes are implicated in the development of ovary and follicles. FOXL2, WNT4, and Rspondin 1 play an important role here, whereas SRY, SOX9, DAX1, DMRT1, ATRX, TSPY, and MALMD1 are implicated in testis determination. The differential development of mesonephric and paramesonephric ducts allows the internal sexual dimorphism, while the differential development of genital tubercle and genital folds allows the external sexual dimorphism.



AUTEUR(S)
N. KALFA, A.D. MAHAMAT-NOUR, P. PHILIBERT, L. GASPARI, M.-P. GUIBAL, S. BROUSSOUS, C. SULTAN, F. PARIS

Reçu le 15 juin 2015.    Accepté le 2 juillet 2015.

MOTS-CLÉS
Détermination sexuelle, Différenciation sexuelle, Anomalies du développement sexuel (ADS), Génétique

KEYWORDS
Disorder of sex development (DSD), Genetics, Sex determination, Sex differentiation

BIBLIOGRAPHIE
archives.rmp.revuesonline.com/revues/61/10.1007/s12611-015-0329-5.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (611 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier