ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Médecine Périnatale

1965-0833
Organe d'expression de la Société française de médecine périnatale et de la Fédération française des réseaux de santé périnatale
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2009 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/1 - 2015  - pp.5-12  - doi:10.1007/s12611-015-0304-1
TITRE
Interruption sélective de grossesse

TITLE
Selective Pregnancy Reduction

RÉSUMÉ

L’interruption sélective de grossesse (ISG) correspond au fœticide d’un jumeau atteint d’une affection d’une particulière gravité. La préservation du cojumeau sain représente un véritable enjeu et détermine la prise en charge. De nombreux paramètres sont à prendre en considération afin d’évaluer au mieux la légitimité de l’indication d’ISG mais aussi la technique à privilégier et le moment opportun pour la procédure : chorionicité, type de pathologie fœtale (menace pour l’ensemble de la grossesse, danger pour la mère, caractère létal ou non) et paramètres techniques (âge gestationnel, localisation placentaire, quantité de liquide amniotique et accessibilité de la poche du fœtus atteint). Dans la grossesse bichoriale, on pourra pratiquer une injection funiculaire ou intracardiaque létale, tandis que dans la grossesse monochoriale, le fœticide consiste en une interruption sélective complète et permanente de la circulation au niveau du cordon du fœtus atteint (à la pince bipolaire, au laser ou par radiofréquence). Dans certains cas, le fœticide peut aussi être réalisé au moment de l’accouchement. L’information doit être complète et honnête, de manière à ce que le couple puisse faire véritablement un choix éclairé, en fonction de ses valeurs.



ABSTRACT

Selective pregnancy reduction corresponds to the termination of one foetus in a twin pregnancy who has a serious abnormality. Preserving the healthy second child is a real challenge, and one that determines how it is undertaken. Numerous parameters are taken into consideration to assess the legitimacy of the indication of a selective reduction, and also the preferred technique and the best time to perform the procedure such as, chorionicity, the type of foetal condition (threat to the whole pregnancy, danger to the mother, whether or not it is potentially fatal) and technical parameters (gestational age, placental position, level of amniotic fluid and accessibility of the affected foetal sac). In a dichorionic pregnancy, it is possible to carry out a lethal injection into the umbilical cord or the heart, whereas in monochorionic twins, the affected foetus is terminated through selective complete and permanent blocking of the circulation via the umbilical cord (using bipolar forceps, laser or radiofrequency ablation). Under certain circumstances, the foetus may also be terminated at the time of delivery. Full and honest information should be provided to couples, so that they can make a real informed decision based on their values and beliefs.



AUTEUR(S)
N. SANANÈS, R. FAVRE

MOTS-CLÉS
Interruption sélective de grossesse, Grossesse gémellaire, Anomalie discordante

KEYWORDS
Selective pregnancy reduction, Twin pregnancy, Discordant abnormality

BIBLIOGRAPHIE
archives-rmp.revuesonline.com/revues/61/10.1007/s12611-015-0304-1.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (154 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier